Le blocage à la vapeur

Un coup de patte mouillée

Ici réalisé pour aplatir les bords d’une capuche en 75% laine – 25% polyamide (en jersey qui roule, comme d’habitude).

Vous pouvez épingler votre pièce pour plus de facilité (pour cet exemple ça n’a pas été nécessaire).

Il n’y a pas besoin d’appuyer fort, le poids du fer suffit pourvu que la pattemouille (le linge qu’on intercale entre le fer et le tricot) soit bien mouillée.

Le séchage est extrêmement rapide (et même ici quasi-immédiat).

Voir Comment bloquer une pièce de tricot au fer à repasser sur Youtube

Une technique ancestrale

Je la connais depuis toujours pour avoir vu ma mère l’utiliser pour mettre en forme nos pulls, pièce par pièce, avant assemblage.
Le secret est d’avoir la main légère et de bien mouiller (voire tremper) la pattemouille, quitte à s’y reprendre à plusieurs fois s’il le faut.

Si votre fer produit suffisamment de vapeur vous pouvez vous passer de pattemouille, dans ce cas ne posez pas la semelle sur le tricot mais gardez-la quelques centimètres au-dessus.

Réactions

Merci pour cette super astuce !! Elle vient de sauver mon tricot !

Rédigez votre commentaire à l’aide du formulaire ci-dessous. Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires. Vous devez effectuer un aperçu de votre commentaire avant de l’envoyer.